baie-du-butin Index du Forum

baie-du-butin
Guilde Roleplay, sur le serveur Conseil des Ombres (WOW).

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les grades.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    baie-du-butin Index du Forum -> La Paperasse. -> Candidatures -> Explication du système de grades.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baron Vil Eros
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 34

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 08:04 (2010)    Sujet du message: Les grades. Répondre en citant

Voici une mise au point sur les grades :

Les grades de la baie du butin n'ont aucun ordre hiérarchique, hormis le grade "Capitainerie", qui est au dessus de tous !

Je m'explique : Les différents grades de la guilde représentes les différents corps de métiers de la ville, et non pas un quelconque pouvoir sur les grades en dessous, puisque tout le monde est au même niveau, puisque vous êtes tous les larbins du Baron. Vous me suivez ?

Bien, énumérons les différents "Corps de métiers" de la ville, puisqu'il ne s'agit pas réellement de grades.


L'Église : Elle regroupe toutes les soutanes de la ville, les cur'tons, les enfants de cœur, les petits chanteurs de la chorale, rien de bien intéressant, c'était un caprice du baron ça.

L'Auberge : Ah ! l'auberge ! le lieux de toutes le négociations ! l'auberge, ou la taverne, plutôt, regroupe tout ce qui fait la baie, son coeur !

Elle regroupe les danseuses -qui ont un réel impact sur les négociations (et ça Saëros l'a bien compris, il utilise une table de la taverne comme bureau, passons ...), un client, un futur larbin, ou un futur allié pensera que les affaires sont florissantes si il voit des danseuses danser dans la taverne, et sera plus facile à convaincre ! Ébloui par le charme des danseuses, et persuadé qu'ici la crise n'a pas passé la douane- Les serveuses, qui sont bien souvent aussi danseuses, les piliers de bar, dont le travail est si exténuant, qu'ils n'en ont que trop peu souvent d'autre à côté, et les videurs, qui travaillent en collaboration (Musclées parfois) avec les piliers de bar.

La Basse-Ville : c'est la ou finissent nos pauvres piliers de bar ! une fois la taverne fermée, ils se mettrons en quêtes des bas-oeuvristes !

Car oui, la basse-ville rassemble tous les débauchés, les filous ! les ombres ... à savoir : Les marchands de rêve, qui pour des sommes plus que modestes offrirons avec joie à notre piliers de bar quelques instants de délices, ou d'effroi. Il partira ensuite en quête d'un assassin, car oui ! C'est là aussi qu'on les trouves, un assassin, pour aller zigouiller le cogneur de la caserne, dont nous aborderons les aventures plus tard, mais qui lui a piqué sa minette, un peu plus tôt dans la taverne. Elle qui lui avait fait un clin d'oeil ... en remuant ses hanches sur une table, le cogneur ne s'en tirerait pas comme ça !

Pour accomplir son méfait, l'assassin devra aller faire affuter ses lames chez le marchand de dagues, et les enduire, chez le marchand de poisons, ses voisins.

Le Marché : Une fois le jour levé, et notre pilier de bar, revenu de la Basse-ville, dépouillé de toute sa fortune, il errera entre les cri vantards des marchands des docks. Le marché, c'est le lieu du commerce officiel, l'endroit des rencontres, des petits bonjours aimables du matin, de la bonne humeur.

Notre pilier de bar, devenu sans le sous, tentera bien de voler un fruit, avant de se faire décalquer par le tanneur, et assommer par le marchand de jambons...

La Caserne : Car même la plus débridée des ville en a besoin, la baie est munie d'une équipe de cogneurs infaillible !. Vantards, bourrins, ils cognent tout ce qui n'est pas à leur gout, et dire qu'ils sont payés pour ça !

C'est dans la caserne que notre pilier de bar passera son après midi, il croisera son ennemi d'hier, y apprendra que celui ci, en plus d'avoir embarquer sa minette, c'est aussi tapé l'assassin, et que malgré toutes ces aventures, il a l'air en pleine forme ! il y a vraiment des gens qui sont pas comme nous ...

Le Centre-ville : Le centre-ville ...ce sont les "autres" ! l'infirmière par exemple, qui vous ouvrira l'estomac pour soigner un mal de tête, elle recevra surement la visite de notre pilier de bar, défiguré par les cogneurs de la caserne. Ou encore l'écrivain public ! qui, perdu dans un combat entre lui, son égo, et le regard accusateur de ce parchemin vierge, vous sommera de partir, d'un "Je suis un artiste !! Moi ! Môssieur !" quand vous lui demanderez de rédiger la liste de course pour bobonne, qui devra le visiter le lendemain car elle ne sait pas lire non plus...

Le Centre-ville regroupe aussi les habitants qui ne travail pas à la baie, ou ceux qui ont un travail peu avouable, les tatoueuses par exemple.


La capitainerie : Les grands ! ou les pistonnés ?

La capitainerie .. c'est la haute sphère de la baie ! Les connaissances du baron qui était trop alcoolisées pour prétendre à un poste... même infirmière.

Elle regroupe des petits gens, dont on ne connait pas exactement le rôle dans ce merdier... mais qui ne manquent pas de vous rappeler la place qu'il y occupe.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Jan - 08:04 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    baie-du-butin Index du Forum -> La Paperasse. -> Candidatures -> Explication du système de grades. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com