baie-du-butin Index du Forum

baie-du-butin
Guilde Roleplay, sur le serveur Conseil des Ombres (WOW).

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un carnet
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    baie-du-butin Index du Forum -> La Paperasse. -> Histoires vivantes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Dim 28 Fév - 15:21 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Nouvelle tenue pour moi, et bain pour Saëros cette nuit. Un Draenei un peu... extrémiste a atténué la douleur de ma tempe. Elle veut tuer tout les elfes de sang qu'elle croise. Y compris Sheandrill qui n'a jamais touché personne à la Baie.

Saëros a été étonnamment... "agréable". J'ai même eu droit à un "parfait" quand j'ai terminé de le laver. Il a toujours mal à la tête, je me demande si c'est lié ? Il m'a même expliqué... non je ne peux pas écrire cela.... Si quelqu'un trouve un jour ce carnet, ça serait ma fête...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Fév - 15:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Lun 1 Mar - 16:04 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Aucune de mes robes ne trouvent grâce aux yeux de Saëros, à part la toute simple en laine. Et encore, à condition que je ne sois pas dedans.

J'espère que ce que j'ai fais cette nuit a fonctionné... Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas utilisé le cristal que j'ai peur d'avoir oublié quelque chose dans les incantations. Mais je n'ai pas eu d'échos ce matin sur l'homme que j'ai suivi dans la chambre qu'il avait loué à l'auberge. Il n'est pas descendu ce matin en se plaignant que la putain, qu'il a payé pour la nuit, ne lui avait pas donné le moment de plaisir qu'il attendait.

C'est la première fois que j'utilisais le cristal depuis... depuis ma fuite. J'avais peur que loin des Montagnes d'Alterac son énergie ne s'épuise, mais il a répondu à la première sollicitation, se mettant à briller, attirant le regard de l'homme. Je l'ai hypnotisé alors qu'il portait la main à mon corsage. Juste à temps, il voulait visiblement me l'arracher. Je n'allais pas le laisser faire, au prix où j'ai payé cette robe !

Il m'a fallu quelques instants pour me rappeler de tout le rituel, mais je pense que j'ai réussi. Pendant que ses yeux fixaient le cristal, je me suis dit que je n'aurais pas aimé être dans le lit de cet homme... Il avait l'air malsain... et pervers... Je ne sais pas ce que le cristal et le rituel ont pu implanter dans son cerveau, mais il est tombé comme une masse sur le lit, le pantalon souillé de sa semence, et un sourire aux lèvres.

Je suis sortie de la chambre après avoir ramassé les 15 pièces d'or qui m'étaient destinée, une vague nausée me taraudait, mais le soulagement était plus fort que tout. Je ne suis pas encore tombé...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 16:26 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Panique à bord cette nuit... Obligée de courir au Nord parce que Saëros hurlait... Ophrane est tombée et devenait toute bleue. Je me suis retrouvé à suivre Kzertus sur des sentiers dangereux que je ne connaissais pas et j'ai découvert La Cuirasse.

Je me suis vraiment sentie inutile, et je me demandes encore pourquoi il m'a fait appeler là haut. "Prépare les montures" Ben oui... courir juste pour ça... normal pour lui on dirait. Mais j'ai quand même bien senti la panique dans sa voix. Kzertus s'est occupé d'Ophrane et moi... j'ai harnaché le tigre de Saëros, qui est drôlement impressionnant. Mais pas méchant, il cherchait mes mains de sa grosse tête poilue pour que je le gratouille derrière les oreilles.

Je crois que j'ai pas rêvé, il m'a traité de "truie". Et après m'avoir fait traverser la moitié du continent pour rien, il a exigé que je sois à mon poste ce matin, comme si de rien n'était. Je ne l'ai pas vu quand je suis revenue à la Baie, et tout ces voyages m'ont épuisé.

Grosse discussion avec Kzertus qui me reproche de répondre à ses questions par d'autres questions, qui croit que je vais me marier parce que j'ai acheté un anneau au gob (il ne doit pas saisir toutes les subtilités de la mode féminine...), et qui m'a demandé après bien des palabres si ça me dérangerait qu'il me saute dessus. En ajoutant que ça emmerderait plus Saëros si je couchais avec un bourgeois qu'avec lui. Alors que Saë lui a interdit de m'approcher...

Faudrait que je pose la question à Saëros tiens. Le pari se termine dans 4 jours, je n'ai pas de nouvelles de Rodrick, je crois que je vais gagner finalement. Pour Kzertus, je n'ai pas répondu, parce que je ne sais vraiment pas. Au moins il est franc du collier et n'a pas essayé de m'embrasser de force. Mais je ne suis pas sûre que le laisser faire serait une bonne chose.

J'ai reçu un mot de l'elfe accompagné une rose noire magnifique. Il me dit qu'il n'oublie pas la soirée qu'on a passé ensemble. Je me demande quand même ce que ça ferait si Kzertus m'embrassait ? La même chose qu'avec l'elfe ? Quelque chose de différent ?

Je crois que je me pose trop de questions en fait. Je vais aller déplier mon hamac et dormir... dans trois heures je suis censée être à mon comptoir, "ondulante".


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 15:21 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

J'ai gagné le pari. Il faut dire que "faute de combattant" c'était quand même assez facile de résister. Et comme il n'y a pas tellement de visites masculines à la Baie, je suis quasiment sûre d'être encore vierge à la fin de l'année. Ca pourrait être amusant ça, comme nouveau pari...

Saëros me tape sur le système, et je fais tout pour que ça soit réciproque.Il est de plus en plus malade, il tousse de plus en plus, il semble s'étouffer en permanence, il boit moins, et il passe son temps à râler. Et comme il est généralement infect avec moi, j'avoue que j'en profite pour me venger. Je prend soin de parler plus que de raison, alors qu'il me demande de me taire. Je claque la porte bien fort pour être sûre que ça résonne sous son crâne, je contredis tout ce qu'il me dit, en fait, je m'amuse comme une folle.

Il a décidé avec Ophrane qu'on devait s'entraîner à se battre... Et ils n'ont rien trouvé de mieux que de mettre l'entraînement à l'aube, juste après le lever du soleil. J'ai dû me lever et faire acte de présence, alors que la nuit je travaille, et que le matin, je suis censée me reposer. En plus ça a été une catastrophe, moi, je ne sais pas me battre. Je leur ai dit, et ils ne m'ont pas cru au début. J'ai quand même failli éborgner un gobelin en agitant mon bâton...

Comme j'en avais assez d'user mes souliers en marchant, et que les sandales ne sont pas des plus confortable pour les longues routes, je me suis acheté un cheval. Enfin, une jument plutôt. Je l'ai choisi plutôt douce, je n'ai plus l'habitude des étalons que je montais avant. Elle est très docile et je pense qu'on s'entendra bien toute les deux. J'ai grassement payé un des gob pour qu'elle ait une place à l'écurie de la Baie et qu'elle soit bien traité.

Cet achat a un peu entamé mon pécule, mais je le vois comme un placement. Le jour où Saëros aura envie de me courir après pour me mettre la raclée qu'il me promet (il a juré de me faire couper la langue par un gob hier soir !), j'aurais une monture pour aller plus vite...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 17:06 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Je suis... à Darnassus. Avec Saëros. Dans la ville qu'il semble détester le plus au monde, mais où se trouve sans doute sa seule chance de salut.

Je ne sais pas par quoi commencer. Khâline a dit qu'il avait sans doute été empoisonné. Impossible de savoir qui a pu faire ça. Quelqu'un qui veut prendre sa place ? Cet... Earnil peut être ? même si je ne l'ai jamais vu ?

Saëros était tellement mal l'autre soir que j'ai réussi à lui arracher deux noms de personnes qui pourraient le soigner. Une certaine... Sindallay, et Khâline. Quand il m'a dit que la seconde vivait à Darnassus, je me suis dit qu'elle serait sans doute plus facile à atteindre que l'autre. Sauf que Khâline est gouverneur... Il m'avait dit de mentir, de ne pas dire que c'était pour lui, mais devant le regard plein de bonté de la gouverneur, je n'ai pas pu me résoudre à lui mentir.

Je lui ai donc tout dit. Que Saëros était au plus mal et qu'il allait sans doute mourir. Et quand elle m'a demandé pourquoi je voulais à tout prix le sauver, si je l'aimais, j'en suis restée toute bête. Bien sûr que non, je ne suis pas amoureuse de lui ! Mais sans lui à la Baie, je serais à nouveau obligé de partir, et où j'irais ensuite ? Nous avons discuté une bonne partie de la journée... et de la nuit.

Et de fil en aiguille, en répondant à ses questions toujours posées gentiment, je me suis retrouvé à tout lui raconter. Absolument tout. Où j'ai grandi... ce que je faisais avant, comment je me suis retrouvé à la Baie... et pourquoi j'y suis allé... Cela faisait longtemps que personne ne m'avait vraiment écouté.

Et quand je me suis mise à pleurer en évoquant l'homme que j'ai tué, elle a eu un geste extraordinaire : elle m'a prise dans ses bras, et m'a serré gentiment contre elle, en murmurant dans sa langue. Sa voix était rempli de douceur, et elle semblait vraiment comprendre ce que je ressentais. Elle m'a dit que ces événements faisaient partie de moi et que, même si je ne devais pas les oublier, ils faisaient partis du passé. Et que vu mon âge (oui, je suis ai même dit mon âge véritable...), j'avais encore une longue vie devant moi.

Pas une seule fois je ne me suis senti jugé par cette femme. Quand je lui ai à nouveau demandé si elle allait aider Saëros, elle a réfléchi quelques minutes, parlant à haute voix, toujours dans sa langue. Elle a semblé se décider d'un seul coup, et quand elle m'a dit "oui", je me suis senti soulagée. Cette elfe allait prendre une partie de mon fardeau et s'en occuper...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 21:10 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Il se repose, enfin je crois. Il m'a encore "jeté dehors". Le dispensaire appartenant à Khâline, je suis dehors juste parce que je le veux bien. Elle m'a dit que je pouvais aller et venir à ma guise, et qu'elle comptait sur moi pour la prévenir si son état s'aggravait d'un seul coup.

La venue de la gouverneur à la Baie a été plutôt... mouvementée. Quand elle est descendue du bateau avec son escorte, j'ai eu l'impression que tout les yeux de la Baie se posaient sur eux. Myo a d'ailleurs lancé l'alerte par gnomo... Je les ai amené jusqu'à la "suite" de Saëros et il a accepté qu'elle monte.

Je ne comprend pas pourquoi il continue à être infect avec les gens qui l'aident...

[l'écriture est brouillée, puis reprend normalement]

Ophrane vient de me demander par radio où était Saëros. Je crois qu'elle est un peu sur les nerfs, et je l'ai envoyé bouler... Je n'avais pas envie d'expliquer pourquoi ni comment on est arrivé ici, ni combien de temps on va y rester. Saëros ne veut pas s'attarder, mais Khâline ne savait pas combien de temps la préparation du contre poison va prendre. Et elle a aussi demandé à ce que toute la Baie de déboule pas ici... Je la comprend, cet endroit est tellement calme...

J'ai jeté mon gnomo quelque part du coup... Il faudra que je le retrouve quand même...

La gouverneur a passé un long moment à l'examiner hier. Elle semblait si calme, si sûre d'elle même... Quant le mot "poison" est tombé, Saëros ne l'a pas cru, il s'est même moqué d'elle. Mais quand ils ont proposé de l'emmener à Darnassus, en le "sortant" de la Baie au cas où quelqu'un l'empoisonne ici, il a fini par dire oui.

Et c'est comme ça que je me retrouve à Darnassus, à jouer les gardes malades... Je n'ai pas osé trop m'éloigner du dispensaire, mais j'ai déjà repéré un petit lac pas loin de la maison...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 05:36 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Il est... tard... même pour moi. Je viens de revenir à Darnassus, rapportant de mon voyage ce qui manquait encore pour la fabrication du contre poison.

Quand je suis arrivée, Ophrane était là, et Khâline sur le point de partir. Elles avaient toutes les deux les traits tirés et l'air épuisé. J'ai donné mon butin à la gouverneur et elle est partie en disant qu'il fallait l'appeler si Saëros tombait dans le coma, ou si son état semblait s'aggraver.

Saëros délire.. il parle d'une chaise, d'un berceau, où il faut creuser dessous... Ophrane lui dit qu'elle n'aura pas besoin de le faire. Je ne comprend rien à ce qu'ils racontent. Moi aussi je suis fatiguée, à dormir en pointillés depuis deux jours. Au rythme de ses quintes de toux qui le déchirent régulièrement.

[les mots suivant semblent avoir été griffonné machinalement, sans suite] cassette, pochette de cuir, pas les lettres, deux mètres...

Demain... C'est demain que le contre poison sera prêt. Khâline m'a expliqué que pour faire un contre poison efficace, il faut déjà reproduire le poison... ou s'en approcher le plus. Et au vu des symptômes, celui qui le ravage a l'air d'être costaud. Enfin demain... tout à l'heure plutôt... il est si tard... la nuit est tombée depuis longtemps... le jour ne devrait plus tarder à se lever. Je ne saurais dire... je ne connais pas les bruits de cette ville...

Dormir...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Sam 13 Mar - 18:36 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

[L'écriture est incertaine, beaucoup moins lisible que tout les autres feuillets]

Le nuit a été mouvementée... Mais il est sauvé. Du moins c'est ce qu'affirment Khâline et Kharess. Quand je suis arrivé à l'heure convenue, il y avait du monde... Et j'avais Kzertus sur mes talons, qui m'avait suivi... Je n'aurais pas dû le planter comme je l'ai fais, j'ai éveillé sa curiosité...

Heureusement qu'il était là d'ailleurs, aucun des elfes présents ne voulaient transporter Saëros... Kharess est enceinte, et Saëros est quand même grand et lourd. Un autre (Stretcher je crois ? j'ai entendu Kharess l'appeler ainsi), ne semblait pas bien vaillant... Et les autres refusaient simplement de le toucher. Bon... je les comprend, il n'a pas pris de bain cette semaine, et il puait la sueur, les glaires et la maladie...

Kharess avait enroulé Saëros dans son drap, et on est tous parti vers le petit lac derrière la maison. J'en ai eu des frissons dans le dos, tellement nous ressemblions à un cortège funéraire. Ces elfes si grands, marchant silencieusement m'ont flanqué la trouille. On entendait juste la toux de Saëros qui déchirait la nuit, mais ça n'était pas plus rassurant pour autant.

Saëros a été déposé sur l'immense souche qui surplombe le lac. Je me demandais bien pourquoi... Il aurait été aussi bien installé sur la berge, plus humide, mais moins dure. J'ai vite compris pourquoi... J'ai du mal à écrire ce que j'ai vu, j'en ai encore le cœur retourné, et une envie de vomir...

Kharess n'a pas perdu de temps, elle a sorti des fioles de son sac. Deux. Je n'ai pas très bien vu, mais l'une semblait plutôt opaque et de couleur sombre. Elle a débouché l'autre très vite et l'a fait avaler à Saëros après lui avoir demandé.. non "ordonné" serait plus juste, d'ouvrir la bouche. Il devait être vraiment au plus mal... Il a obéi sans râler avant de se prendre le ventre comme si il souffrait le martyr.

Elle a ensuite débouché la seconde fiole, et l'a glissé entre les lèvres de Saëros. Quand elle a été sûre qu'il avait tout avalé, elle lui a dit en souriant qu'il venait de boire du sang de Fochtown. J'ai eu un haut le cœur... mais moins important que lui dont les yeux se sont écarquillés avant qu'il se mette à tousser et à vomir comme jamais je ne l'avais vu faire. Ça a duré de longues minutes pendant lesquelles il a semblé se vider complément, dans un bruit horrible.

Je sentais bien que tout le monde observait attentivement ce qui se passait. Moi je n'arrivais pas à détacher mes yeux de la scène qui se jouait devant moi. Il devait avoir encore plus mal qu'avant, vu comment il se tordait de douleur, mais Kharess semblait... heureuse de ce qui se passait. Je l'ai même vu se pencher pour regarder ce qu'il vomissait avec tant de force. La puanteur qui flottait jusqu'à nous était insoutenable, alors pour elle qui était juste à côté...

Et pourtant elle ne semblait pas vraiment incommodé... Elle attendait. On se demandait tous quand est ce qu'il allait arrêter de vomir. Ça n'en finissait pas... puis ça c'est un peu calmé. C'est le moment qu'elle guettait... Elle l'a alors poussé dans l'eau, le faisant rouler sur le tronc, lui toujours empêtré dans son drap, et elle a sauté avec. L'eau froide ne semblait pas trop la gêner, et... elle a essayé de le noyer.

Personne n'a bougé. On aurait entendu une mouche voler. On la regardait tous lui maintenir la tête sous l'eau, pendant qu'il essayait de se débattre mollement. Comme si... Comme si cette elfe épuisée avait vraiment le pouvoir de le faire revenir à la vie après un bain primordial*, de lui rendre son intégrité... de le ressusciter...

Je n'osais pas intervenir. Les elfes semblaient tous avoir confiance en elle... Si j'avais bougé, je ne sais pas ce qu'ils m'auraient fait. Le temps a semblé s'arrêter, s'étirer, s'allonger... Les bulles montaient autour d'eux, venant crever la surface du lac qui se troublait lentement. Leurs gestes semblaient ralenti et quand elle a crié qu'il fallait l'aider pour le sortir de là, j'ai vu Kzertus sauter dans l'eau avec des gestes qui semblaient déliés..

Il a tiré Saëros hors de l'eau et l'a laissé sur la berge, toussant comme un perdu, et le temps a repris sa course normale. Je me suis occupé de Saëros, le libérant du drap dans lequel il était toujours emprisonné, Saëros a râlé sur Kzertus, en lui donnant l'ordre de prévenir Ophrane, qu'elle devait amener la Cuirasse à Teldrassil. Je n'ai pas tout écouté, et quand les elfes ont donné le signal du départ pour le dispensaire, je me suis dépêché de partir en avant pour changer les draps du lit...

Je viens à peine de me réveiller et Kzertus dort contre moi, dans le lit d'appoint du dispensaire. Je me sens encore engourdie, mais j'ai presque retrouvé toutes les sensations de mon corps... Le poison que cette salope saleté m'a injecté n'était pas assez violent pour me tuer... juste pour m'engourdir de manière très désagréable, et l'intervention de Khâline m'a sans doute évité bien des désagréments...

Il me semble que Saëros a passé une bonne nuit... Les quinte de toux se sont largement espacées, et il a beaucoup moins ronflé. Heureusement que Kzertus m'enlaçait pendant mon sommeil, en plus de me protéger de la fraîcheur qui montait du sol, sans lui, j'aurais beaucoup de courbatures ce matin... C'est agréable de dormir dans les bras d'un homme je trouve...

*Dans le sens : primitif, premier.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Mar 16 Mar - 13:28 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Saëros se remet doucement. Il dort beaucoup, et passe une bonne partie de la journée à somnoler sur son balcon, au soleil. Un peu comme un gros chat. Enfin... Un gros chat qui bave pendant son sommeil. J'ai fais le ménage de sa chambre hier, incroyable le bazar et la saleté qu'il peut apporter dans cette pièce. J'ai passé plus de deux heures à récurer ce qui aurait pu facilement servie de soue à un cochon ou de poulailler.

Je n'ai pas de séquelle du poison que Spi a voulu "m'injecter". La plaie qu'elle m'a fait au côté est presque guérie et j'ai retrouvé les sensations de mon épiderme. C'était d'ailleurs étrange l'autre soir quand Kzertus me touchait et que je ne sentais rien. Comme si mon corps ne m'appartenait plus en fait. Ophrane et Saëros ont beau dire que c'est "une bête", il n'a jamais été plus loin que quelques caresses sur mes seins, agrémentées de quelques baisers...

Il a dû deviner...

J'ai revu l'elfe hier qui m'a encore complimenté, m'a encore dit plein de choses très gentilles et agréables à entendre et il a fini par m'embrasser. Je ne sais pas pourquoi, mais ses baisers sont différents de ceux de Kzertus. Il prend plus son temps... Il pique moins aussi. Et ses manières sont plus subtiles, mais il fini toujours par m'embrasser, et je sens bien que ses baisers augurent une suite qui pourrait être très agréable... Je regrette encore qu'on ai été dérangé l'autre nuit...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 09:53 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

[Ceci ne fait pas partie du carnet... du moins pas encore, et pas sous cette forme]

La gravité reprend ses droits, des épines déchirent la chair de ses bras et de ses reins, et elle tombe lourdement sur le dos, dans un fourré en contrebas. Sa tête heurte violemment le sol et c'est le trou noir...

L'instant d'avant, elle sentait les branches qui lui fouettaient le dos, mais elle n'osait pas relever la tête de peur d'être giflée par les feuilles et les rameaux du sous bois. Elle ne savait pas exactement où elle se trouvait, sa monture, hors de contrôle, menait un train d'enfer depuis plus d'une lieue, et elle s'accrochait désespérément à la bride qui lui cisaillait les paumes. Soudain, elle a eu l'impression de s'envoler, elle s'est senti légère, aérienne presque, et c'est avec détachement qu'elle à pensé : "Je vais mourir."L'étalon venait de sauter par dessus une autre barrière et c'était débarrassé d'un coup de rein, de sa cavalière devenue encombrante.

Quelques minutes auparavant, à Stormwind, des gardes l'avaient vu passer, les traits empourprés, une expression de colère et de peur sur le visage. Elle talonnait sa monture, comme si Arthas était à ses trousses et certains, sur la place des commerces, avaient pu admirer son assiette parfaite et ses hanches étroitement moulées dans sa tenue d'équitation.

Elle venait de la vieille ville, du "Cochon siffleur" précisément, où deux humains, Kzertus et son amie, et une "relevée", lui avaient fait une mauvaise blague. Cruelle blague en vérité, puisque la jeune fille a pris peur, et c'est littéralement enfuie une fois leur "forfait" commis.

Pour eux ce n'était qu'un amusement. Lui faire croire qu'elle allait être livré à Magni, le roi des nains, nue et ligotée. La serrer entre eux, l'empêchant de s'enfuir, sans écouter ses demandes, de plus en plus pressantes : "Lâchez-moi !" Ce simulacre de baiser, venant de la relevée humaine, promenant ses lèvres à quelques millimètres des siennes, alors qu'elle cherchait à échapper au contact. "Juste un câlin". Ce souffle glacial sur la peau qui se rebelle en frissonnant.

Dire qu'elle n'était entrée là que pour demander où elle pourrait acheter la teinture indélébile que lui demandait Saëros. Sa mauvaise connaissance de la ville lui avait fait pousser la porte de la taverne, elle se disait qu'elle trouverait sans doute plus facilement un renseignement ici. Et si ce n'était pas auprès du tavernier, peut être les clients ?


Plus tard, dans la nuit, l'étalon écumant, les yeux fous, a rejoint la Baie, épuisé, sans sa cavalière...


Dernière édition par Oreally le Lun 22 Mar - 14:08 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Lun 22 Mar - 14:07 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Saëros a fait abattre mon cheval... Et comme rien ne se perd Nixx l'a servi en ragoût aux clients de l'auberge pendant que je n'étais pas là. Un cheval qui m'avait coûté aussi cher... terminer dans l'estomac des poivrots de la Baie quand même. Il était pourtant gentil... Bien qu'un peu ombrageux... Il va falloir que je le remplace....

Kzertus m'a offert une fleur et une robe pour se faire pardonner de l'autre soir. Une robe... Que je ne peux pas enfiler avec cette maudite attelle, elle se ferme dans le dos... Mes courbatures disparaissent, mais j'ai encore mal à la tête et au cou. Et les ronces ne m'ont pas loupées... J'espère que je n'aurais pas de trace, une danseuse au corps abîmé gagne moins d'argent. Puisque pour les hommes c'est le corps qui compte...

Je déteste cette sensation d'avoir été une cruche...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 04:09 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Je déteste qu'on me parle sur ce ton là! Demander gentiment elle sait pas la "Capitaine" ? Capitaine à la noix d'ailleurs... plus occupée à boire qu'à autre chose j'ai l'impression... Elle sent presque autant l'alcool que Saëros parfois. Et je ne suis pas à ses ordres, si elle veut des informations, elle aura qu'à les demander à quelqu'un d'autre.

Saëros n'est pas rentré. Et je suis persuadée qu'il lui est arrivé quelque chose. Ces bruits dans la radios hier soir, et les voix qu'on a entendu ensuite, ce n'est pas normal. J'ai demandé où il y avait des moustiques aux autres, mais personne ne sait... à part Silithus...

Kzertus était bizarre aussi hier soir... Je me demande ce qui lui arrive. Je l'aime bien, il est gentil avec moi et il embrasse pas trop mal... enfin, du haut de mon expérience. Est ce que je devrais en embrasser d'autres pour comparer ? Parce que deux, ça fait pas beaucoup quand même...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 22:56 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Ces petites bêtes sont fascinantes... Je n'aurais jamais imaginé qu'un druide puisse les utiliser pour soigner les gens, mais il faut bien avouer que le pied de Saëros n'est pas trop moche, même après le traitement que lui a fais subir Khâline. Jamais je n'oublierais le craquement des os qui se replacent, ses doigts dans la chair, cette aiguille qu'elle a plongé sans hésiter pour recoudre... Mais si peu de sang, ça m'a laissé pantoise. Elle a expliqué que les sangsues allaient aider à rétablir la circulation du sang...

Il m'a demandé une charette pour demain... je me demande bien ce qu'il veut faire... J'ai parlementé avec les gobs, et ils vont me fournir ça... Heureusement que ce n'est pas moi qui paye, ils demandent une fortune pour ce truc...

Et je ne sais pas quoi faire avec Kzertus...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 19:45 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

J'ai retrouvé mon carnet et mon hamac de la Baie. J'avais oublié ce que c'était que de dormir ici, d'entendre la mer à côté... Ça fait un bien fou en vérité après tout ce qui c'est passé...

J'ai encore un peu mal là où les dagues ont traversé ma chair, mais j'ai eu de la chance qu'elles n'aient pas été empoisonnées... Il s'est passé tellement de choses qu'il me faudrait des heures pour tout raconter. Heureusement que Saëros n'est pas là, il me poserait encore des tas de questions, et je n'ai pas envie de lui dire que le Satine veut bien de moi comme danseuse, quand il ré-ouvrira.

Je n'ai pas envie de lui raconter non plus la nuit que j'ai passé avec l'elfe... De toute façon c'est pas ses oignons... et elle demeure floue dans ma mémoire, vu que j'ai été attaqué juste après dans les rues de Stormwind. Et il voudrait aussi sans doute savoir qui m'a sauvé... Quoiqu'il doit ne rien en avoir à faire de ma pomme, après tout, je ne suis qu'une danseuse.

Mais je crois qu'il faut que je lui dises qu'une certaine Dérélicte m'a demandé où il était. Je sais juste qu'il est parti... Et je ne lui ai pas répondu, malgré son insistance.

J'ai un chien! Un chiot pour être précise... Il n'est pas très beau et il a deux têtes, mais je ne pouvais plus me promener à Stormwind toute seule... Tout le monde passe son temps à me dire que la Baie est dangereuse, mais jusque maintenant je n'ai été attaqué qu'à Teldrassil (par Spie en plus!) et à Stormwind... Alors que je n'ai rien fait pour ça en plus.

J'ai rencontré quelqu'un qui connait des gens qui étudient les cristaux... Je vais essayer d'aller les voir pour savoir comment fonctionne vraiment mon cristal, parce que parfois j'ai l'impression qu'il... c'est sans doute bête hein, mais après tout personne ne lira ça... j'ai l'impression qu'il veut quelque chose de moi...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oreally
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Baie du Butin

MessagePosté le: Mer 21 Avr - 05:37 (2010)    Sujet du message: Un carnet Répondre en citant

Retrouver ma solitude à la Baie, ne croiser que Nixx et les gobelins aujourd'hui, ça avait un côté étrange presque irréel. Et le bruit du ressac, qui inlassablement vient frapper les piliers sur lesquels la Baie repose n'a fait qu'amplifier ce sentiment d'étrangeté qui m'habite depuis deux nuits.

Deux nuits... Deux nuits avec deux hommes différents... La première a traversée les limbes de m'a mémoire quand le crépuscule est tombée sur la seconde. Deux bouches assoiffées de baisers, deux corps durs... si durs... couturés de cicatrices fraîches pour l'un, d'anciennes pour l'autre... Une peau d'humain, et une peau d'elfe... Deux territoires si opposés...

L'un qui rit gentiment de ma naïveté, et l'autre qui me rassure d'une caresse, d'une pression sur ma main quand sa bouche découvre... Je ne peux même pas l'écrire ici ou le penser sans en rougir. Je ne savais même pas que les hommes pouvaient faire ça... Avaient envie de le faire... Alors que pour eux deux ça semblaient si naturel...

Les bras qui me serrent... J'ai eu peur un instant... Kzertus ne m'a pas fait mal lui... La découverte... La douleur de la première fois, l'appréhension inutile de la seconde, pourquoi ai-je cru que ça ne serait pas différent ? Parce que les deux m'ont traité de la même manière ? Comme un bibelot fragile, à ne pas casser, à envelopper dans un voile doux avant que la vague ne déferle ?

Cette impression étrange... La lourdeur du corps sur moi, l'union inéluctable, la peur qui reste malgré tout, et si je n'étais pas à la hauteur de leurs attentes ? M'abreuver à leurs lèvres, les laisser m'emplir de leur force, à leur rythme, en essayant de garder la tête hors de l'eau, de ne pas me faire submerger. Et voir leur regards me scruter, plus attentif à ce que je ressens moi, me sourire alors que d'un seul coup je me noie...

Mon corps ne m'appartient plus, ils le modèlent à leurs grès, leurs envies et leurs désirs, ils ne se fondent pas en un seul, la mémoire m'est revenue et au petit matin, en sentant le sel sur leurs peaux, j'ai eu l'impression que c'était le premier matin du monde...

[Des gribouillis, la plume a dû trainer sur le parchemin]

Cette impression de renaître à l'infini... Est ce que ça sera toujours pareil ?


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:24 (2018)    Sujet du message: Un carnet

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    baie-du-butin Index du Forum -> La Paperasse. -> Histoires vivantes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com